Aller au contenu principal
Image

Les réponses à vos

questions

prévention santé

Addiction aux écrans

La surconsommation d'écrans favorise-t-elle la dépression ?

Catégories FAQ
Addiction aux écrans
Conséquences

Il a été démontré que la surconsommation d'écrans (responsable d'un isolement social, de comportements de dépendance comme une perte de contrôle, un malaise en cas de deconnexion), au détriment d'autres activités permettant le développement psychique, physique et émotionnel, est associée à une augmentation du risque de troubles anxieux et dépressifs d'une part à cause de l'isolement social qu'elle entraîne. D'après une étude réalisée par Public Health England, les enfants qui passeraient trop de temps sur les écrans seraient plus anxieux et déprimés que les autres. Chez l'adulte, la surconsommation d'écrans est responsable d'une difficulté pour le cerveau sur-sollicité, de se concentrer sur une dimension particulière. Ce danger menace la santé mentale de l'individu et l'expose à des troubles dépressifs.


Pour plus d'informations, nous vous recommandons de consulter :

Le site de gouvernement de lutte contre les drogues et les conduites addictives
- Le site de la campagne d'information sur le bon usage des écrans de l'Institut d'Education Médicale et de Prévention (IEMP)
- Le site de l'assurance maladie "Amelie", et son article sur la lutte contre l'addiction aux écrans

Addiction aux écrans

Cette information répond-elle à votre question ?

Les questions sur le même thème